720 MDT de prêt du Fonds monétaire arabe à la Tunisie en 2018

15 mai 2018 à la une, Actualités

66 total views, 1 today

Le Fonds monétaire arabe (FMA) va accorder à la Tunisie, au cours de l’année 2018, des prêts qui s’élèveront à plus de 300 millions de dollars (environ 720 millions de dinars). C’est en tout cas ce qu’a déclaré le directeur général et président du Conseil d’Administration du Fonds, Abdel Rahman El Hamidi, lundi 14 mai, en marge de la tenue de “l’Africa Blockchain Summit”, organisé par la Banque centrale de Tunisie (BCT) à Tunis.

El Hamidi a rappelé que le FMA a signé, au cours des réunions annuelles des institutions financières arabes, tenues en avril dernier en Jordanie, deux accords de prêts à la Tunisie d’un montant de 130 millions de dollars (312 millions de dinars).

Les deux prêts s’inscrivent dans le cadre d’un programme de financement du commerce arabe relevant du FMA qui a reçu la semaine dernière une demande de la Tunisie pour l’obtention d’un prêt de 50 millions de dollars (120 millions de dinars) après avoir demandé quelques semaines auparavant un autre prêt d’un montant de 80 millions de dollars (192 millions de dinars), sachant que le Fonds a octroyé à la Tunisie des prêts de plus de 1 milliard de dollars (5,7 milliards de dinars), depuis sa création en 1976.

El Hamidi précise que les deux prêts s’inscrivent dans le cadre de programmes d’amélioration de l’environnement des affaires en Tunisie, notamment au profit des petites et moyennes entreprises (PME) afin de les aider à créer des emplois, à identifier de nouveaux marchés pour l’exportation de leurs services et accéder au financement.

L’efficience de ces deux prêts sera évaluée dans un mois quant à la mise en place du cadre législatif et réglementaire, outre la modernisation de l’infrastruture de base, surtout technologique, a-t-il dit.

Il a ajouté que le Fonds collabore avec la Tunisie dans la réalisation du projet de renforcement des compétences des entreprises officielles.

Le FMA dispose d’un institut des politiques économiques chargé de l’organisation des sessions de formation(pas moins de 30 sessions chaque année)pour développer les compétences économiques et financières ainsi que dans le domaine de l’assurance.

El Hamidi a indiqué que la coopération entre la Tunisie et le Fonds concerne également le développement de la coopération technique selon la demande des autorités tunisiennes, outre le programme de financement du commerce arabe à travers le renforcement du commerce intra-arabe entre la Tunisie et le reste des pays arabes .

A noter que le Fonds monétaire arabe est une organisation régionale arabe dont les opérations ont commencé en 1977.

Il vise à équilibrer les paiements des pays membres et à éliminer les restrictions imposées entre ces pays et à améliorer la coopération monétaire arabe et promouvoir le développement des marchés financiers arabes ce qui facilitera la création de la monnaie unique arabe et le renforcement du commerce entre les pays membres.

Source : webmanagercenterhttp://www.webmanagercenter.com

Noter cette annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial